Évaluer le niveau 1 : créer des échelles de réponse comportant des numéros à intervalles réguliers et des mots à chaque extrémité

Questionnaires et notations à intervalles réguliers : l'astuce pour vos évaluations !

Dans notre série d’articles relatifs aux bonnes pratiques de construction d’un bon questionnaire d’évaluation de niveau 1, nous abordons aujourd’hui l’importance de normaliser vos questionnaires et notations à intervalles réguliers. Les échelles de réponse (ou échelles de mesure) pour vos questions utilisant une échelle de Likert, il est vivement conseillé de créer des échelles de réponse comportant des numéros à intervalles réguliers et des mots à chaque extrémité.

Prenons à titre d’exemple une question relative à l’utilité des supports pédagogiques :

« Les supports utilisés pendant la formation étaient utiles pour apprendre (documents, présentations, vidéos…). Ici, nombre de questionnaires d’évaluation de niveau 1 utiliseraient des échelles de réponse avec un terme à chaque point de l’échelle. »

Par exemple :

  1. Totalement en désaccord
  2. Plutôt en désaccord
  3. Ni en accord, ni en désaccord
  4. Plutôt en accord
  5. Totalement en accord

Or, cette manière de faire s’avère relativement peu fiable pour deux raisons :

En raison des termes différents utilisés pour décrire chacun des points de l’échelle, même si ceux-ci sont présentés dans un ordre logique et équilibré, la distance entre chaque paire de points ne sera pas nécessairement la même. Par exemple, la distance entre « Totalement en désaccord » et « Plutôt en désaccord » (points 1 et 2) peut être plus courte que la distance entre « Plutôt en accord » et « Totalement en accord » (points 4 et 5). Ces différents choix de réponse ne sont pas nécessairement répartis de façon équilibrée et similaire pour les différents répondants, ne permettant pas de procéder à des tests statistiques valides. L’autre problème est que les termes employés peuvent avoir des significations différentes pour les répondants, rendant difficile la comparaison des résultats entre les groupes.

Pour pallier ces problèmes, la meilleure manière est de créer des échelles de réponse comportant uniquement des termes aux extrémités et uniquement des numéros aux choix de réponse intermédiaires. La question se présenterait alors ainsi :


Question-utilite-supports-pedagogiques

N'hésitez pas à partager cet article ;-)