Professionnels de la formation, à quel modèle de Kirkpatrick faites-vous référence ?

modèle de KirkpatrickLors de notre participation au salon Solutions RH de cette année (voir la vidéo de notre conférence sur le marketing de la formation), nous avons pu échanger avec de nombreux professionnels de la formation sur leurs projets d'évaluation. Je me rappelle en particulier des réflexions surprenantes de deux d'entre eux au sujet du modèle d'évaluation de Kirkpatrick : "Mais, Kirkpatrick, c'est pas tout récent..." ou encore "Un vieux modèle ne peut pas répondre aux enjeux actuels de l'évaluation". Mais de quel modèle de Kirkpatrick parle-t-on ? Une petite mise au point s'impose.

  • Le modèle originel de Kirkpatrick (1959) ne date pas d'hier. Donald Kirkpatrick a popularisé les quatre niveaux d'évaluation (que certains ont ensuite qualifié de "modèle") après les avoir développés dans sa thèse de doctorat et une série d'articles dans une revue spécialisée. L'objectif était simple : proposer un cadre de réflexion pour l'évaluation d'une action de formation, en définissant les différents types de résultats attendus suite à celle-ci. Les quatre niveaux de Kirkpatrick (réaction, apprentissage, comportement, résultats) sont devenus ainsi la référence pour qui s'intéresse à l'évaluation des formations (voir leur présentation en anglais). Ce sont ces quatre niveaux qui sont encore cités et présentés dans de nombreux ouvrages et articles, même en 2014... Et c'est une erreur, car le modèle a bien changé depuis.

  • Le nouveau modèle de Kirkpatrick (2010-2014) est une réponse à la fois aux critiques émises à l'encontre de l'ancien modèle mais aussi aux enjeux contemporains de la formation. James et Wendy Kirkpatrick, respectivement fils et belle-fille de Donald, ont actualisé et enrichi les quatre niveaux d'évaluation initiaux. Plus qu'un modèle d'évaluation de la formation, le résultat est un véritable modèle de gestion du changement en vue d'une amélioration de la performance. Pourquoi se contenter d'évaluer l'efficacité des formations quand on peut piloter et garantir celle-ci ? C'est l'ambition de ce nouveau modèle (voir sa présentation en anglais), grâce auquel les praticiens peuvent évaluer leurs actions de formation jusqu'au retour sur les attentes des commanditaires (l'indicateur le plus crédible et le plus pragmatique de valeur ajoutée de la formation).

Je vous encourage donc vivement à vous référer à ce nouveau modèle désormais, car l'oeuvre des Kirkpatrick n'a jamais été autant d'actualité.

Mieux, je vous suggère de suivre un programme de certification Kirkpatrick afin de faire monter en compétences vos équipes sur le sujet et les rendre ainsi autonomes. La société Kirkpatrick Partners ayant choisi Formaeva pour les représenter en exclusivité dans le monde francophone (et, donc, en France), nous sommes en mesure de vous former et de vous accompagner pour maximiser votre investissement-formation et gagner en légitimité auprès de votre direction générale.

N'hésitez pas à partager cet article ;-)