Retour sur la venue de James Kirkpatrick le 30 janvier 2015 en France

KirkpatrickLe 30 janvier 2015, Formaeva a été fière de faire se rencontrer James (Jim) Kirkpatrick et une quarantaine de spécialistes des RH et de la formation (DRH, responsables formation, consultants experts...) à l'occasion d'une conférence privée qui s'est déroulée dans les locaux d'Entreprise & Personnel, à Paris.

L'introduction de cette matinée a permis de rappeler l'état des pratiques d'évaluation en France, où finalement on évalue surtout ce qui a moins d'importance au détriment de ce qui en a le plus. S'en est suivie la présentation de quelques chiffres relatifs à la formation aux États-Unis, montrant que dans un marché sans obligation de former, en 2013 ce sont 160 milliards d'euros qui ont été investis (à comparer aux 32 milliards français), représentant 3,6 % de la masse salariale. Insistons sur le terme "investis" (et non "dépensés") car il va de soi que, sans obligation, les responsables formation états-uniens forment lorsque cela est justifié, lorsque cela peut avoir un impact concret pour l'entreprise et ses salariés. Comment imaginer entrer dans cette logique sans véritable évaluation de l'efficacité des formations ?

C'est dans un contexte où, du fait de la réforme notamment, les responsables formation vont probablement aligner leurs pratiques sur celles de leurs homologues nord-américains que James Kirkpatrick est venu nous présenter le nouveau modèle de Kirkpatrick et donner des conseils sur la manière de mettre en œuvre la démarche du retour sur les attentes. Plus qu'une question d'évaluation, les pratiques présentées permettent aux responsables formation de devenir de véritables partenaires d'affaires.

Nul doute que l'énergie et l'audace de James ont ravi les professionnels présents, qui sont repartis avec de nombreuses idées pour entamer une révolution (presque) silencieuse de la formation dans leur organisation...

En conclusion, James Kirkpatrick a souligné le rôle de Formaeva en France : "Ce n'est pas que moi, Kirkpatrick. Formaeva, c’est Kirkpatrick aussi. Je suis très content de voir que la France prend le sujet de l'efficacité de la formation à coeur et je suis impatient de voir comment le marché va évoluer." Formaeva a en effet été choisie par Kirkpatrick Partners, le cabinet américain dirigé par James et Wendy, pour représenter Kirkpatrick dans le monde francophone.

Enfin, il est à noter que, à l'occasion de cette matinée, Michel Diaz a interviewé James Kirkpatrick et moi-même afin d'en savoir plus sur l'état des pratiques d'évaluation en France et aux États-Unis, et sur les apports du nouveau modèle de Kirkpatrick. Cette interview est consultable à cette adresse.

N'hésitez pas à partager cet article ;-)