Validation partielle du modèle d’évaluation des formations de Kirkpatrick (congrès 2010 de l’AGRH)

Le 21ème congrès de l'AGRH (Association francophone de Gestion des Ressources Humaines) s'est tenu à Saint Malo du 17 au 19 novembre 2010, avec pour thème "Nouveaux comportements, nouvelle GRH ?". Le programme détaillé ainsi que les actes du congrès sont disponibles à cette adresse. A cette occasion, Jean-Yves Le Louarn et moi-même avons présenté une communication ayant pour titre "Validation partielle du modèle d'évaluation des formations de Kirkpatrick" et consultable en cliquant ici

En résumé, les résultats de cette recherche nous ont conduits à trois conclusions principales :

  • Plus le participant est satisfait du contenu de la formation, plus il pense avoir appris.
  • La préparation du participant avant la formation a un impact positif sur l'apprentissage perçu.
  • Le transfert des acquis de la formation dépend beaucoup des moyens fournis pour transférer, passablement de la satisfaction quant au contenu de la formation 3 ou 4 mois après l'avoir suivie, peu de ce que l'on pense avoir appris.

Comme nous le répétons souvent, un véritable système d'évaluation des formations doit permettre d'évaluer différents résultats (notamment l'apprentissage et le transfert) en tenant compte de facteurs périphériques à la formation pouvant les influencer (comme la préparation en amont, le soutien du management, les occasions d'utiliser ce qui a été appris, etc.). Sans quoi, le risque serait d'obtenir des résultats faux, de considérer que la formation était inefficace alors que les raisons sont peut-être extérieures à celle-ci, et, donc, de prendre des décisions inadéquates.

N'hésitez pas à partager cet article ;-)